Chouette effraie (Tyto alba)

Chouette effraie 02 - Chouette-et-hibou.fr

  • Description:

La Chouette effraie est une des chouettes les plus répandues au monde. Elle est présente sur les 5 continents. On lui attribue de nombreux surnoms tant sa présence a marqué les esprits: la Dame blanche et l’Effraie des clochers, des noms dignes d’un roman d’épouvante. Sa seule dénomination « effraie » donne une idée du sentiment qu’elle a laissé aux hommes à travers les siècles.

Beaucoup d’entre nous connaissent cette Chouette, ou l’on déjà vu de nuit: grand rapace blanc traversant les routes d’un vol flottant. C’est un rapace nocturne de la taille d’une Corneille noire (plus petite que la Chouette hulotte) qui ne peut pas être confondu avec une autre espèce: Sa couleur claire est unique chez les Hiboux et Chouettes. On peut aussi facilement entendre son cri grinçant: un long chuintement expiré en vol. Au nid, elle pousse des petits cris stridents et claque du bec en cas de danger et pour intimider les intrus.

Son disque facial blanc en forme de cœur est caractéristique, les yeux sont sombres. Les ailes et les pattes sont longues, la queue très courte. Le plumage des parties supérieures (haut de la tête, dos, dessus des ailes et de la queue) est gris teinté de roux/jaune et couvert de taches blanches cerclées de noir. Le plumage des parties inférieures varie du blanc au roux, tacheté de points noirs. Les 2 sexes sont identiques, la femelle étant légèrement plus imposante que le mâle.

Le vol de la Chouette effraie, particulièrement silencieux grâce aux plumes spéciales de la tranche de l’aile qui atténuent les frottements de l’air, est ample et souple, presque flottant.

Cris de la Chouette effraie:

Envergure: 80/95cm

Longueur: 33/39cm

Poids: 350gr

Œuf: 40×31 mm blanc mat allongés

  • Habitat & répartition:

Très commune partout en France, la Chouette effraie vit très souvent à proximité de l’homme. On la rencontre surtout dans les villages et hameaux de nos campagnes où elle niche dans les clochers d’églises (D’où son nom d’Effraie des clochers), dans les greniers, les vieux bâtiments de fermes, les granges et hangars. Mais elle est aussi présente dans nos villes où elle chasse dans les parcs et squares.

En campagne, la Dame blanche affectionne les paysages agricoles ouverts comportant des haies, de arbres isolés, mais toujours avec des vieux bâtiments ou à proximité des habitations. Elle chasse dans les friches, les prairies et pâtures, les champs, les talus. On l’observe plus rarement nicher en pleine nature dans le trou d’un arbre, loin des constructions humaines qu’elle affectionne.

La population française est estimée à environ 25000/50000 couples nicheurs. Ce chiffre peut paraitre important mais il ne reflète pas la situation de régression des populations françaises. En effet, cette Chouette, vivant au contact de l’homme est plus sujette aux accidents que d’autres espèces vivant aux fonds des forêts: percutions avec des voitures éblouie par les phares, électrocution sur les câbles électriques, modifications brutales de son environnement… Autant de raisons qui affectent les populations d’Effraies.

C’est une espèce sédentaire qui reste fidèle à son territoire et ne migre vers le Sud qu’en cas de pénurie alimentaire (Généralement, seuls les individus du Nord sont concernés).

  • Chasse & alimentation:

L’Effraie est une grande consommatrice de petits rongeurs qu’elle chasse exclusivement de nuit lors d’un vol de prospection à basse altitude. En effet, lorsqu’on aperçoit fugitivement l’Effraie de nuit, on la voit souvent voler à 3/4m de hauteur, survolant la campagne de son vol souple et ample. Les proies sont surtout localisées à l’ouïe grâce au masque facial qui sert de collecteur et d’amplificateur de sons.

Uttendoerffer, un ornithologue allemand, a analysé le contenu de quelques 77602 pelotes de réjection. Il en ressort les chiffres suivants: 74250 mammifères (dont 53438 petits rongeurs comme des rats, souris, mulots et campagnols), 20466 musaraignes, 2414 oiseaux (dont 1273 moineaux friquets), quelques batraciens, insectes et reptiles, ainsi que 1 poisson et 1 limace.

Les pelotes de réjection sont expulsées par la bouche. Ce sont des boulettes de poils, plumes et os non digérés par la Chouette. On retrouve souvent ces pelotes près du nid, ou sous le perchoir des Effraies.

Les Chouettes effraie sont elles-mêmes prédatées par les Fouines, les Renards, les Chats, les Rats (surtout les œufs et les poussins).

  • Reproduction:

Le nid de l’Effraie est installé dans le recoin sombre d’un grenier, dans une anfractuosité d’un haut mur, d’un clocher. Plus rarement dans le creux d’un arbre ou dans les rochers d’une petite falaise. Les œufs sont pondus sans autre aménagement que des pelotes de réjection émiettées. La femelle pond de 4 à 7 œufs blanc mat entre fin Mars et Juillet qu’elle couve seule pendant 30/34 jours (L’incubation débute dès le 1er œuf pondu, ce qui entraine d’importants décalages d’âges entre les poussins). Les jeunes restent au nid environ 42/65 jours, et sont nourris encore plusieurs semaines après leur départ. Ils ne savent voler que vers l’âge de 2 mois à 2 mois 1/2.

En cas d’abondance de proies, les Effraies peuvent réaliser une seconde nichée en Juillet/Août si la 1ère a eu lieu tôt, ou directement une grande nichée pouvant compter jusqu’à 15 œufs. Les scientifiques pensent que ce sont ces nichées très importantes qui empêchent le déclin de l’espèce en France.

 

 

 

 

 

Termes de recherche:

  • chouette effraie
  • image
  • cri de la chouette effraie
  • chouette effraie cri
  • la chouette effraie
  • Chouette Blanche
  • hibou de couleur blanche
  • cri chouette effraie
  • chouette effraie patte phimo photo
  • chouette effraie habitat

5 réflexions au sujet de « Chouette effraie (Tyto alba) »

  1. GERARD

    Merci pour ces infos
    Je viens d’en trouver une dans la grange à côté de ma maison. J’espère ne pas l’avoir déranger et qu’elle y reviendra.

    Répondre
  2. meyer nelly

    je viens d en apercevoir une.. un moment magique dans une vie.. le blanc a la teinte orangé du reverbere de la ville.. cela détonne sur le ciel etoilé

    elle planait juste a cote de chez moi. ce soir a 22h30. elle a ralenti son vol et . semble t il a du se poser quelle part dans le toit.. une bonne nouvelle .. elle pourra se nourir des souris que j heberge..

    et en faisant des recherches votre site m a permis d y voir plus clair.. merci

    Répondre
  3. marty gilles

    j ai un couple d ‘effraie; dans ma grange, ils me fond des petits tous les ans ,des foix 2 des foix 4 , mais il m’arrive de retrouver un sur le sol , je le remet dans son nid ; mai il arrive qu’il soi rejeté, que faire pour le sauvé ,comment le nourrie éventuellement sans le traumatisé ,merci de me répondre , sa urge!!!!!!!!!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *