Hibou des marais ou Hibou brachyote (Asio flammeus)

Hibou des marais 02 - Chouette-et-hibou.fr

  • Description:

Également appelé Hibou brachyote, le Hibou des marais a la taille du Hibou moyen-duc (avec lequel il peut être confondu, notamment en vol) avec néanmoins des ailes plus longues. Ses aigrettes sont peu visibles car maintenues couchées. Elles sont plus courtes et plus fines que celles du Moyen-duc (Short-eared Owl en anglais).

Le Hibou des marais a un disque facial brun fauve délimité par des liserés noirs et blancs discontinus. Ses yeux jaunes sont cerclés de noir. Le plumage des parties supérieures est brun foncé tacheté de brun fauve. Les parties inférieures sont plus claires: beige/jaunâtre strié de brun/noir sur le cou et la poitrine. Le dessous des ailes est clair avec une tâche noire caractéristique au bout des doigts. La pointe des ailes (extrémité des rémiges primaires) est brun/noir foncé. La queue est barrée de brun/noir.

Le bec et les griffes sont noirs, les pattes plumées. Les 2 sexes ont le même plumage (la femelle est toutefois plus foncée que la mâle, probablement dans le but d’un camouflage plus efficace lorsqu’elle couve au sol), la femelle est plus imposante que le mâle.

Le vol du Hibou des marais est caractéristique des rapaces nocturnes, c’est-à-dire souple, flottant et indécis.

C’est un rapace nocturne méconnu du grand public aux mœurs crépusculaires et diurnes. On l’observe fréquemment en plein jour sur un perchoir voir même en pleine chasse.

Cris du Hibou des marais:

Envergure: 95/105cm

Longueur: 33/40cm

Poids: 380gr

Œuf: 37×31 mm blanc mat pur

  • Habitat & répartition:

Le Hibou des marais est présent partout sur la planète dans ses biotopes: les espaces très ouverts à végétation peu élevée comme les plaines alluviales, les estuaires, les dunes de bords de mer, les landes humides, marais, tourbières, toundra plus au Nord.

En France c’est un nicheur irrégulier que l’on rencontre surtout le long des côtes de la façade atlantique, de Bretagne, de la Manche et de la mer du Nord. On en compte actuellement une centaine de couples nicheurs qui erre ça et là. Les individus du Nord sont migrateurs, ceux du Sud erratiques.

  • Chasse & alimentation:

Le Brachyote consomme principalement des petits rongeurs (campagnols), à l’occasion un petit oiseau, plus rarement un reptile, un batracien ou un insecte. La détection de la proie se fait à partir d’un vol de prospection lent à faible hauteur, tête tournée vers le sol (comme le Busard des roseaux).

  • Reproduction:

C’est le seul rapace nocturne de France et d’Europe à construire un nid. La femelle aplatit les hautes herbes ou creuse une légère dépression qu’elle aménage avec une litière de tiges et de fines brindilles. Le nid est installé dans les hautes herbes ou dans les roseaux. Pour attirer une femelle, le mâle effectue une parade nuptiale aérienne qui comprend piqués, claquements d’ailes et chant en vol circulaire.

Après l’accouplement, la femelle pond de 4 à 7 œufs blancs mats purs de Mars à Juin. Les œufs sont pondus tous les 2 jours et l’incubation commence dès le 1er œuf pondu, ce qui entraine de très important décalage d’âge entre l’aîné et le cadet des poussins (jusqu’à 14 jours pour une couvée de 7 œufs). La femelle couve seule durant 25 à 28 jours, elle est ravitaillée en proies par le mâle.

Les jeunes quittent le nid dès l’âge de 2 semaines mais sont encore nourris par leurs parents jusqu’à 4 à 5 semaines, âge de leur envol.

Les couples de Hiboux brachyotes ne sont pas pérennes.

 

 

Termes de recherche:

  • hibou des marais
  • hiboux en vol
  • cri jeune hibou des marais
  • chant hibou des marais
  • chouette effraie des marais
  • hibou des marais chant

Une réflexion au sujet de « Hibou des marais ou Hibou brachyote (Asio flammeus) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *