Hibou moyen-duc (Asio otus)

Hibou moyen-duc 02 - Chouette-et-hibou.fr

  • Description:

Le Hibou moyen-duc est légèrement plus petit et plus svelte que la Chouette hulotte, son masque facial bien délimité et ses grandes aigrettes érectiles empêchent toute confusion. C’est un Hibou discret aux mœurs crépusculaires et nocturnes qui se tient la journée caché dans les frondaisons, blottit contre le tronc d’un grand arbre. Son disque facial est très net, délimité par un liseré discontinu noir et blanc. Le plumage est cryptique, les parties supérieures sont brun/beige strié de noir, les parties inférieures sont plus claires: brun/gris marbrées de noir. Les 2 sexes ont un plumage identique, la femelle est cependant plus foncée.

Quand il se sent observé le Moyen-duc aplatit ses plumes au maximum ce qui affine tellement sa silhouette qu’il peut passer pour une simple branche d’arbre.

L’iris est jaune orangé, le bec et les griffes noirs. Les pattes et les doigts sont plumés.

Les aigrettes érectiles du Hibou moyen-duc (comme les autres Hiboux d’ailleurs) servent à exprimer son humeur. Elles sont aplaties quand le Hibou est calme et serein. Les aigrettes redressées signifient un état attentif ou inquiet.

Chant du Hibou moyen-duc:

Cris du Hibou moyen-duc:

Envergure: 86/98cm

Longueur: 31/37cm

Poids: 250/300gr

Œuf: 41×33 mm blancs luisant et arrondis

  • Habitat & répartition:

Le Hibou moyen-duc affectionne les environnements alternant bois et espaces ouverts: les lisières, les grandes haies, les bordures des forêts donnant sur un espace cultivé, parcs, landes… Car il niche dans les grands arbres et chasse sur les terrains à végétation rase. En montagne il monte jusqu’à la limite supérieure des forêts, soit environ 2000m.

Rapace nocturne commun en France, sa présence peut longtemps passer inaperçue tant il est discret. On le rencontre néanmoins sur tout notre territoire.

C’est un hibou sédentaire qui erre ça-et-là en hiver en attendant de trouver un territoire inoccupé. Il peut se rassembler en dortoir hivernal de plusieurs dizaines d’individus. Les individus du Nord de l’Europe peuvent migrer chez nous en cas de pénurie alimentaire en hiver. Les migrants regagnent leur territoire vers Mars-Avril.

  • Chasse & alimentation:

Il chasse principalement des micro-mammifères comme les campagnols, parfois des petits passereaux, des reptiles et des batraciens. La chasse du Moyen-duc est un vol de prospection lent et souple à faible hauteur au-dessus d’une prairie, d’une lande, d’un champ. Les proies sont repérées grâce à sa vue perçante et à son ouïe fine, elles sont capturées au sol après un vol glissé les serres en avant.

Les proies sont avalées entièrement, le Hibou moyen-duc régurgite des pelotes quelques heures après consommation. On trouve un grand nombre de ces pelotes sous son dortoir et sous son aire.

  • Reproduction:

Le Hibou moyen-duc niche dans les grands arbres, il utilise un nid de rapace ou de corvidé abandonné.

La femelle pond 4 à 5 œufs blanc luisant fin Mars/début Avril qu’elle couve seule. L’incubation dure 26 à 28 jours et commence dès le 1er œuf pondu. Le mâle la ravitaille en proies pendant toute la durée d’incubation. Les jeunes restent au nid environ 3 semaines et commencent voleter vers l’âge de 4 semaines, ils restent cependant dépendants de leurs parents pour la nourriture jusqu’à 10 semaines.

Les jeunes restent alors cachés dans les arbres le jour. Si on les surprend ils adoptent une position d’intimidation typique des Hiboux: tête rabaissée sifflant et claquant du bec, plumage gonflé, ailes et queue largement déployées pour prendre du volume. Face à cette situation, le mieux est de reculer et de partir calmement sans affoler le rapace.

Les couples de Hiboux moyen-duc ne durent qu’une saison.

 

 

Termes de recherche:

  • hibou moyen duc
  • chouette moyen duc dortoir

3 réflexions au sujet de « Hibou moyen-duc (Asio otus) »

  1. pasos

    Merci pour ce beau site à tous les sens du terme : beau par les images, riche en informations, et ces enregistrements des cris d’oiseaux tellement variés. Bravo !

    Répondre
  2. niouk

    très beau site et très explicite. Cela m’a permis d’apprendre la différence entre chouette et hibou… et d’identifier les 2 volatiles que j’ai la chance d’observer le matin (donc hibou moyen-duc).
    Un grand bravo et je sais également reconnaître la chouette hulotte qui chante le soir dans les bois.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *